Nouvelles conditions pour l’obtention du visa de presse

La directive s'applique aux membres des médias dont la demande de visa de non-immigrant de catégorie «M» ou de visa officiel de catégorie «F» est soumise au ministère des Affaires étrangères à partir du 8 février 2021.

Le ministère des Affaires étrangères vient de publier de nouvelles directives pour l’accréditation de la presse en Thaïlande, ainsi que pour l’obtention et le renouvellement du visa « non immigrant » M de journaliste. Veuillez les trouver ci-dessous.

Pas de gros changement sur les principaux critères d’attribution, mais le nombre de publications à joindre à la demande passe de trois à dix, et sans la moindre « menace pour la société, l’ordre public et la sécurité publique » bien entendu.

Directives pour la délivrance de visa de non-immigrant de catégorie «M» (visa média) et de visa officiel de catégorie «F»  

À la lumière de l’évolution du paysage médiatique mondial, le Ministère des affaires étrangères de Thaïlande a révisé les directives relatives à la délivrance des visas de non-immigrant de catégorie «M» (visa de presse) pour les journalistes et correspondants étrangers et de la catégorie de visa officiel «F» pour les médias officiels travaillant Thaïlande pour un minimum de 90 jours.

Le terme «entité médiatique» ci-après comprend à la fois les agences de médias en ligne traditionnelles et crédibles / fiables dûment enregistrées auprès de l’autorité compétente en Thaïlande ou à l’étranger avec un grand nombre de téléspectateurs et d’abonnés. Les critères pour les membres des médias éligibles à une accréditation sont les suivants: 

1. Doit être affilié ou employé par un média crédible et fiable. Ladite entité médiatique doit être dûment enregistrée auprès de l’autorité compétente en Thaïlande ou à l’étranger pendant au moins 6 mois au moment du dépôt de la demande de visa;

2. Employé uniquement en tant que professionnel des médias sans exercer d’autre activité pendant toute la durée du séjour dans le Royaume de Thaïlande;

3. Accomplir les tâches des médias dans le Royaume de Thaïlande pendant au moins 90 jours et produire au moins 10 rapports par an concernant la Thaïlande ou la région;

4. Ne doit pas avoir auparavant produit une publication ou se comporter d’une manière qui constituerait une menace pour la société, l’ordre public et la sécurité publique, ni avoir été une personne recherchée par mandat d’arrêt d’un gouvernement étranger; et

5. Ne doit pas avoir d’antécédents de fourniture de fausses informations sur une demande de visa.

L’approbation de la demande de visa est à la discrétion du ministère des Affaires étrangères au cas par cas.                                                                                            

Avis

Dans le cas où les membres accrédités des médias ne sont plus employés par la même entité médiatique que celle indiquée sur leur demande de visa, lesdits membres accrédités doivent immédiatement demander l’annulation de leurs visas, permis de travail et cartes de correspondant.

Si les membres accrédités ne renouvellent pas leur visa en raison de circonstances imprévues, ledit membre doit refaire l’ensemble du processus de demande de visa média.

Date d’applicabilité

La directive s’applique aux membres des médias dont la demande de visa de non-immigrant de catégorie «M» ou de visa officiel de catégorie «F» est soumise au ministère des Affaires étrangères à partir du 8 février 2021.

Liste des documents requis pour la demande de visa de non-immigrant de catégorie «M» et de visa officiel de catégorie «F»

1. Une copie du passeport du demandeur (avec une validité minimale de 6 mois)

2. Une lettre officielle émise par le siège de l’entité médiatique du requérant adressée au directeur général du Département de l’information du Ministère des affaires étrangères du Royaume de Thaïlande, contenant les informations suivantes:

     2.1 position du candidat;

     2.2 étendue des travaux du demandeur;

     2.3 période d’emploi du demandeur en Thaïlande;

     2.4 demande de délivrance du visa approprié; et

     2.5 demande de permis de travail ou de carte de presse.

3. Curriculum vitae du candidat

4. Profil d’entreprise de l’entité médiatique

5. Preuve d’enregistrement de l’entité médiatique auprès de l’autorité compétente en Thaïlande ou à l’étranger

6. Une copie du contrat de travail du candidat (le cas échéant)

7. Certificat d’autorisation délivré par l’autorité compétente du pays où le demandeur est un résident permanent

8. Portfolio des dix derniers rapports médiatiques produits par le candidat

* * * * *

Liste des documents requis pour l’extension de la catégorie de visa de non-immigrant «M» et de la catégorie de visa officiel «F»

1. Une copie du passeport du demandeur (avec une validité minimale de 6 mois)

2. Preuve de visa délivrée par le Bureau thaïlandais de l’immigration

3. Permis de travail

4. Carte de presse (le cas échéant)

5. Une lettre officielle émise par le siège de l’entité médiatique du requérant adressée au directeur général du Département de l’information du ministère des Affaires étrangères du Royaume de Thaïlande, contenant les informations suivantes:

      5.1 position du candidat;

      5.2 étendue des travaux du demandeur;

      5.3 période d’emploi du demandeur en Thaïlande;

      5.4 demande de délivrance du visa approprié; et

      5.5 Demande de permis de travail ou de carte de presse.

6. Curriculum vitae du candidat

7. Profil d’entreprise de l’entité médiatique

8. Preuve d’enregistrement de l’entité médiatique auprès de l’autorité compétente
en Thaïlande ou à l’étranger

9. Certificat d’autorisation délivré par l’autorité compétente du pays où le demandeur est un résident permanent

10. Portfolio des dix derniers reportages médiatiques produits par le candidat

11. Preuve du revenu et de l’impôt en Thaïlande au cas où les médias accrédités auraient le droit de payer l’impôt sur le revenu.

Source: MFA

Laisser un commentaire