Chine : un commentateur politique détenu pour “subversion”

Reporters sans frontières (RSF) appelle à la libération de Guo Feixiong, un défenseur historique de la liberté de la presse en Chine, qui la semaine dernière a été formellement accusé « d’incitation à la subversion du pouvoir de l’État » après plus d’un mois de détention.

Le commentateur politique et avocat défenseur des droits humains chinois Yang Maodong, plus connu sous le nom de plume Guo Feixiong, a été formellement accusé d’ « incitation à la subversion du pouvoir de l’État » le 12 janvier 2022, après plus d’un mois de détention dans la ville de Guangzhou (sud de la Chine). Guo Feixiong n’avait plus donné de nouvelles depuis le 5 décembre 2021, date à laquelle il avait envoyé un message à ses amis proches pour leur annoncer qu’il allait être placé en détention. 

Guo Feixiong, 55 ans, a déjà été emprisonné de 2006 à 2011 pour « activités commerciales illégales » après la publication d’un livre intitulé Séisme politique à Shenyang, dans lequel il enquêtait sur la corruption du gouvernement dans la province du Liaoning ; et de 2013 à 2019 pour « rassemblement des foules en vue de troubler l’ordre social » après avoir prononcé un discours en faveur de la liberté de la presse lors d’une manifestation anti-censure organisée par un journal local. Pendant son séjour en prison, Guo a été soumis à la torture, notamment à des chocs électriques. 

Lire la suite

Laisser un commentaire

You May Also Like

RSF appelle l'ONU à évoquer l'état désastreux de la liberté de la presse lors de sa mission à venir en Chine

Reporter sans frontières (RSF) appelle la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits…

La Chine s’appuie sur un système de “feux de circulation” pour surveiller les journalistes (BBC)

Les documents, découverts par la société d’analyse de la surveillance IPVM, décrivent également les plans de surveillance d’autres “personnes préoccupantes”, notamment les étudiants étrangers et les femmes migrantes.

RSF appelle à la libération de la journaliste chinoise Zhang Zhan, en danger de mort, à l’occasion du premier anniversaire de sa condamnation

Ce mardi 28 décembre marque le premier anniversaire de la condamnation de…

Hong Kong : deux défenseurs de la liberté de la presse condamnés à de nouvelles peines de prison

Le fondateur du quotidien hongkongais Apple Daily et lauréat du prix RSF pour la liberté de la presse 2020, Jimmy Lai a été condamné le 13 décembre à une nouvelle peine de 13 mois de prison pour « incitation à participer à un rassemblement non autorisé ».