RSF et une coalition d’ONG appellent les autorités malaisiennes à annuler la condamnation d’une journaliste britannique qui a couvert une affaire de corruption

Reporters sans frontières (RSF) et une coalition de journalistes et d’ONG ont demandé aux autorités malaisiennes d’annuler la condamnation par contumace de la journaliste d’investigation britannique Clare Rewcastle Brown à deux ans de prison, sur la base d’une accusation abusive de diffamation.

Dans une lettre ouverte publiée le 24 mars 2024, Reporters sans frontières (RSF) et une coalition de journalistes et ONG malaisiennes, dont le Centre pour le journalisme indépendant (CIJ), demandent la relaxe en appel de la journaliste d’investigation britannique Clare Rewcastle Brown, condamnée le 7 février par le tribunal de première instance de Kuala Terengganu, ville située sur le côte orientale de la péninsule malaise, à deux ans de prison pour “diffamation”. 
Dans un livre d’investigation publié en 2018, Clare Rewcastle Brown, a inexactement écrit que l’épouse d’un gouverneur local – il s’agissait en fait de la sœur de celui-ci – avait des liens avec un homme d’affaires impliqué dans un scandale financier. La journaliste a reconnu plus tard son erreur et l’a corrigée dans une deuxième édition. Cependant, elle a été jugée par contumace sans avoir été informée des dates d’audience et attend désormais la prochaine audience en appel prévue pour le 7 mai 2024.

“Il n’est en aucun cas acceptable qu’une journaliste soit jugée sans qu’on lui donne la possibilité de se défendre, et une condamnation à deux ans de prison pour une erreur qu’elle a reconnue et corrigée est manifestement disproportionnée. Nous appelons la haute cour de l’État de Terengganu à corriger cette injustice en relaxant Clare Rewcastle Brown lors de son procès en appel.

Cédric Alviani
Directeur du bureau Asie-Pacifique de RSF

Rédactrice en chef du site d’information en ligne Sarawak Report, Clare Rewcastle Brown est spécialisée dans les enquêtes portant sur les affaires de corruption en Malaisie. Son livre The…

Lire la suite : RSF et une coalition d’ONG appellent les autorités malaisiennes à annuler la condamnation d’une journaliste britannique qui a couvert une affaire de corruption

Laisser un commentaire

You May Also Like

Le gouvernement cambodgien censure trois portails d’information en ligne

Les trois sites Internet sont accusés par le ministère de l’Information d’avoir…

Birmanie : le journaliste Sai Win Aung tué dans un assaut de l’armée à la frontière thaïe

C’est le deuxième journaliste birman à succomber à la violence de la…

Nouvelles conditions pour l’obtention du visa de presse

La directive s’applique aux membres des médias dont la demande de visa de non-immigrant de catégorie «M» ou de visa officiel de catégorie «F» est soumise au ministère des Affaires étrangères à partir du 8 février 2021.

RSF appelle à la libération urgente de deux journalistes vietnamiens détenus dans des conditions épouvantables

Reporters sans frontières (RSF) s’alarme des mauvais traitements subis en détention par …