Jeux Olympiques d’hiver 2022 en Chine : RSF et une coalition d’ONG appellent à un élargissement du boycott diplomatique

Reporters sans frontières (RSF) et une coalition de 242 organisations appellent à un élargissement du boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de 2022 en réponse aux violations systématiques des droits humains perpétrées par le gouvernement chinois.

Dans une déclaration commune publiée le 27 janvier 2022, Reporters sans frontières (RSF) et une coalition de 242 ONG de défense des droits humains ont appelé davantage de gouvernements à se joindre au boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de 2022, qui débuteront le 4 février en Chine, en signe de protestation contre les violations massives commises par le régime, en particulier la persécution des journalistes. 

“La communauté internationale ne peut ignorer le bilan désastreux du président Xi Jinping en matière de droits humains et ne doit pas lui permettre d’instrumentaliser les Jeux olympiques pour dissimuler ses crimes, estime le directeur du bureau Asie de l’Est de RSF, Cédric Alviani, qui appelle davantage de gouvernements à se joindre au boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver 2022 pour montrer leur opposition aux méthodes autoritaires du régime chinois et manifester leur soutien aux 129 journalistes et défenseurs de la liberté de la presse qu’il détient actuellement.”

Lire la suite

Laisser un commentaire

You May Also Like

RSF appelle à la libération de la journaliste chinoise Zhang Zhan, en danger de mort, à l’occasion du premier anniversaire de sa condamnation

Ce mardi 28 décembre marque le premier anniversaire de la condamnation de…

La Chine s’appuie sur un système de “feux de circulation” pour surveiller les journalistes (BBC)

Les documents, découverts par la société d’analyse de la surveillance IPVM, décrivent également les plans de surveillance d’autres “personnes préoccupantes”, notamment les étudiants étrangers et les femmes migrantes.

Hausse de 20% du nombre de journalistes en détention arbitraire en 2021 : 488 aujourd’hui, dont 60 femmes

La Chine, qui demeure pour la cinquième année consécutive la plus grande prison du monde, est aussi le pays où sont détenues le plus grand nombre de femmes (19) dont la lauréate du prix RSF 2021 Zhang Zhan, dans un état de santé critique

Une enquête inédite de RSF : « Le grand bond en arrière du journalisme en Chine »

Deux ans après Le Nouvel ordre mondial des médias selon la Chine,…