Six mois après Apple Daily, l’exécutif hongkongais élimine Stand News, un autre symbole de la liberté de la presse

Le média indépendant hongkongais Stand News a annoncé sa fermeture à la suite à l’arrestation ce matin de six membres et anciens membres de son équipe. Reporters sans frontières (RSF) réclame la libération des détenus et appelle les démocraties à réagir pour défendre ce qui reste de presse indépendante dans le territoire.

Dans la matinée du 29 décembre, six membres et anciens membres de l’équipe du média d’information en langue chinoise Stand News ont été arrêtés par le Département de la sécurité nationale de la police sous l’accusation de « complot en vue de publier des publications séditieuses », un crime passible de deux ans de prison en vertu d’une ancienne réglementation coloniale. Les détenus sont l’actuel rédacteur en chef Patrick Lam Shiu-tung, l’ancien rédacteur en chef Chung Pui-kuen, ainsi que Denise Ho Wan-see, Margaret Ng Ngoi-yee, Chow Tat-chi et Christine Fang Meng-sang, quatre anciens membres du conseil d’administration.

Simultanément, quelque 200 policiers ont perquisitionné les locaux de Stand News et le domicile de son rédacteur en chef adjoint, Ronson Chan Long-sing. Ce dernier, qui est par ailleurs président de l’Association des journalistes de Hong Kong (HKJA), a également été interpellé.Il a été libéré après avoir été interrogé.

Source

Laisser un commentaire

You May Also Like

Nouvelles conditions pour l’obtention du visa de presse

La directive s’applique aux membres des médias dont la demande de visa de non-immigrant de catégorie «M» ou de visa officiel de catégorie «F» est soumise au ministère des Affaires étrangères à partir du 8 février 2021.

Birmanie : un troisième journaliste tué par la junte en moins d’un mois

Pu Tuidim, fondateur d’un groupe de presse basé dans l’ouest de la…

« Ces cons de journalistes »

« Mon métier meurt et je veux bien mourir avec. Mais pas comme un con ». C’est ainsi que commence l’ouvrage du journaliste Olivier Goujon

The Nation cesse sa publication imprimée

Après la disparition de The Nation des kiosques à journaux, le Bangkok Post sera le seul quotidien de langue anglaise imprimé encore disponible en Thaïlande.